Idées reçues

Idées reçues

Comment pourriez-vous défendre mes intérêts alors que ce qui compte pour vous dans la durée, ce sont les bonnes relations avec les acheteurs ?

Nous n’avons qu’un client par affaire. Nos bonnes relations avec les acheteurs vous garantissent cependant que nous les rencontrons régulièrement et qu’ils seront à l’écoute de nos propositions.

Une fois la mission signée, les associés ne sont plus dans la boucle pour l’exécution.

Faux. Les personnes qui réaliseront la mission sont clairement indiquées dans nos contrats. Nous sommes conscients que vous signez une mission car vous êtes en confiance avec votre interlocuteur. Pourquoi le changer alors ?

Votre métier, ce n’est que de la mise en relation.

Notre métier est le conseil en fusion-acquisition. Nous voulons toujours garder la possibilité de recommander à nos clients de ne pas faire une opération, même si cela peut signifier un report, voire un abandon...

Lors du mandat d’achat, vous ne présenterez que des sociétés que vous connaissez déjà.

Non. Nous repartons à chaque fois d’une feuille blanche pour proposer des sociétés en parfaite adéquation avec vos critères de recherches et vos attentes. Notre spécialisation et notre expérience font que nous avons déjà rencontré certaines de ces sociétés, mais nous ne pouvons pas présenter toujours les mêmes, aucune ne voudrait finaliser.

La durée d’une mission.

Les missions qui nous sont confiées sont des missions de fond. Elles sont délicates et tenter de les réaliser dans l’urgence peut amener à faire des erreurs. Nous pouvons travailler très rapidement quand le projet le permet, mais il est généralement plus efficace et sûr de bien analyser tous les aspects avant de conclure des accords de cession, de levée de fonds ou d’acquisition.

Nous ne sommes pas que des banquiers d’affaire, nous connaissons vos métiers.

Nous connaissons et comprenons vos secteurs d’activité, vos métiers, leurs contraintes et leurs implications. Cela nous permet de trouver plus facilement des cibles et des acheteurs qui conviennent à vos projets et à vos attentes.

Vous n’aurez pas la possibilité de défendre chaque actionnaire individuellement.

Et pourquoi non ? Nous conseillons de nombreuses personnes et chacune a des attentes propres face à une opération sur le capital de sa société. Les intérêts de tous les actionnaires ne concordent que rarement. Nous prenons en compte toutes les attentes pour tenter de les satisfaire au mieux.

Votre intérêt est que chaque opération aille le plus vite possible, donc vous ne prendrez pas suffisamment de temps si la mission traîne en longueur.

Faux. Une opération de cession, de levée de fonds ou d’acquisition comprend de nombreux paramètres et la notion de rapidité face à de tels enjeux n’est pas celle à privilégier. Elle fait commettre des erreurs ou omettre des étapes.

C’est trop cher, on paye sans savoir si le travail va être fait.

Nos consultants sont très impliqués dans leur mission de cession, d’acquisition ou d’accompagnement. Notre faible taux d’échec parle pour nous. Notre principale rémunération est due lorsque la mission aboutit. Notre implication sera donc maximum pour que la mission soit un succès.

Je dois faire une bonne affaire, payer le moins cher possible / vendre le plus cher possible.

Pour nous, un bon deal est un deal équilibré. Le prix n’est pas la seule composante d’une opération. Beaucoup d’autres paramètres entrent en ligne de compte : partie payée sans condition, garanties, durée d’accompagnement… nous veillerons à ce qu’ils soient tous pris en compte lors de la conclusion de l’opération. Mais encore une fois, le prix ne fait pas tout…

Vous êtes un « banquier d’affaires » ; vous êtes trop haut de gamme pour la mission que je souhaite vous confier.

Rencontrons-nous et présentez-nous votre opération et nous verrons ensemble si votre a priori est justifié.

Toutes les situations sont intégrables dans un schéma pré-défini.

Non. Nous devons inventer une nouvelle proposition à chaque opération car les entreprises et les dirigeants impliqués le sont aussi. Nous devons donc être capables de prendre en compte leurs spécificités.

C’est une mission facile…

Aucune mission n’est facile sinon pourquoi tout le monde ne fait-il pas ce métier ? Le succès n’est jamais garanti, malheureusement…

Vous pouvez rédiger les offres et les contrats avec tous ceux que vous avez déjà vus. Idem pour les audits. Ca me permettrait de ne pas avoir à payer un avocat et un audit.

Non. Ces 2 professions sont réglementées et nous ne pouvons pas rédiger des contrats ou réaliser des audits dans les règles de l’art.